Rendez-vous des droits : visite de la référente de la Commission européenne

Dans le cadre de la Convention d’objectifs et de gestion 2013-2017, la Caisse nationale des allocations familiales s'est engagée à réduire le non recours aux prestations familiales sociales et à simplifier la démarche des usagers.
Date : 12 juin 2017
Auteur : Service Communication de la CAF du Val-de-Marne
Actualités
rdv-droits-elargis

En juin 2016, la Caf du Val-de-Marne a participé, avec les Caf du Morbihan, du Rhône et d’Indre-et-Loire, à la phase pilote du projet dénommé « Rendez-vous des droits élargis ».

Le rendez-vous des droits élargis est une étude sur l’extension du dispositif du rendez-vous des droits classique à des publics non connus des Caf. Le principe était de sélectionner un échantillon de demandeurs dans les fichiers Pôle Emploi, de leur proposer un rendez-vous en Caf afin de présenter leurs droits potentiels aux prestations familiales et sociales.

Cette étude, pilotée par la Cnaf, est menée en collaboration avec plusieurs partenaires : la Direction de la Sécurité Sociale, la Direction Générale de la Cohésion Sociale, Pôle Emploi et Pse-Ecole d’Economie de Paris. L’étude bénéficie également d’un financement de la Commission européenne.

Le rendez-vous des droits classique étant réalisé par les travailleurs sociaux, la Caf du Val-de-Marne les a également mobilisés sur ce projet : deux travailleurs sociaux de la Direction d’action sociale ont assuré les rendez-vous.

rdv-droits-elargis-02Le jeudi 4 mai, la Caf a donc reçu Miriam Toplanska, référente de la Commission européenne sur ce projet, accompagnée de Guillaune George et Anthony Dumser, de la Direction de l’évaluation et de la stratégie de la Cnaf, et de Marc Gurgand et Marie Borel de Pse-Ecole d’Economie de Paris, afin de rencontrer les acteurs opérationnels du dispositif.

Pour les travailleurs sociaux, cette rencontre a été l’occasion de décrire de manière concrète la tenue des rendez-vous et les effets sur les publics reçus.

La phase pilote visait à obtenir un taux de réalisation suffisant pour passer à une phase d’expérimentation pour l’ensemble des Caf. 320 demandeurs d’emploi ont été contactés par courrier et 65 entretiens ont été effectués par les 4 Caf (dont 21 pour la Caf du Val-de-Marne), soit un taux de réalisation de 20%.